jeudi 21 septembre 2017

✺ L'aube sera grandiose d'Anne-Laure Bondoux ✺


Ce roman est une épopée familiale complètement abracadabrante qui a su me captiver dès les premières pages (et me voler quelques heures de sommeil au passage) !

Anne-Laure Bondoux est une auteure dont j’avais adoré les deux romans précédents (Tant que nous sommes vivants et Et je danse, aussi) et dont j’attendais avec impatience le nouveau roman. J’ai lu le résumé par curiosité en le recevant mais peu m’importait de savoir de quoi il était question ici, je savais que j’allais le lire de toute manière !

Forcément j’ai été très intriguée par ce résumé très énigmatique qui laisse imaginer une histoire assez folle et par l'illustration juste magnifique et je n’ai pas pu résister à me plonger immédiatement dedans.

On y retrouve une mère et sa fille, Titania et Nine, mais aussi tellement plus de personnages haut en couleur par la suite. Dès les premières pages je me suis laissée porter par la plume d’Anne-Laure Bondoux et j’ai découvert avec autant d’intérêt que Nine l’histoire très rock'n'roll de la vie de sa mère, l’histoire de sa famille et de ses origines. 

Le récit de ce passé abracadabrant est entrecoupé par les échanges entre les deux femmes de nos jours ce qui permet de garder un ancrage dans le présent, et on sent la tendresse qui les lie malgré la fatigue qui se fait sentir à mesure que le temps passe pendant cette nuit de révélations, le ressentiment qu’éprouve Nine envers sa mère au début du roman puis qui se mue peu à peu en intérêt non dissimulé.

En parallèle, la curiosité initiale du lecteur se transforme peu à peu en intérêt marqué à mesure que Nine se laisse elle aussi emporter par ce récit un peu fou, ces rebondissements incessants qui ont rythmé l'enfance de sa mère, ces pères successifs que l'on apprend à apprécier malgré tout ce qu'on pouvait leur reprocher au premier abord... tous ces éléments qui, accumulés, constituent la réalité du passé que Titania a caché à sa fille depuis sa naissance.

Alors non, je n'ai pas eu de coup de cœur pour ce roman (je crois que je deviens trop exigeante...) mais je ne peux que vous encourager à vous plonger dans ce récit tellement vivant et à découvrir tous ces personnages que l'on côtoie au fil des pages.

Soirée de lancement :

La soirée a eu lieu la veille de la sortie du roman à la librairie Le Merle moqueur. Je ne connaissais pas cet endroit donc j'étais ravie de profiter de cette occasion pour le découvrir avec ma binômette Aloïse du blog Les tribulations culturelles de Lou et son amie Alix qui tient le blog Les mots d'Arva.

La soirée a commencé par une lecture d'extrait par Anne-Laure Bondoux et sa fille Coline (l'illustratrice des pages intérieures du livre) et c'était génial de voir les scènes que j'avais lues auparavant sur papier prendre vie et de voir la complicité entre la mère et la fille. Elles ont ensuite répondu aux questions posées par Nathan (Le cahier de lecture de Nathan) qui animait la soirée, et d'en apprendre plus sur les origines de ce roman, le processus d'écriture d'Anne-Laure Bondoux, comment Coline Peyrony s'est retrouvée impliquée, à quel point les personnages leur ressemblent ou non... et tout plein d'anecdotes et de clés de lecture qui permettront aux personnes n'ayant pas encore lu le livre de mieux le comprendre (et qui m'ont donné très envie de le relire !). 

Et voilà une petite photo prise pendant la lecture d'un extrait :


Résumé :

Ce soir, Nine devait aller à la fête de son lycée. Mais Titania, sa mère, en décide autrement. Elle embarque Nine vers une destination inconnue, loin, jusqu'à une cabane isolée au bord d'un lac. Il est temps pour elle de lui révéler l'existence d'un passé soigneusement caché. Il est temps de raconter à sa fille un passé qu'elle lui a soigneusement caché jusqu'à maintenant. Commence alors une nuit entière de révélations... Flash-backs, souvenirs souvent drôles, parfois tragiques, récits en eaux troubles, personnages flamboyants... Nine découvre un incroyable roman familial. Et quand l'aube se lèvera sur le lac, plus rien ne sera comme avant.

Une épopée familiale haletante et jubilatoire, par l'auteur des Larmes de l'assassin et de Tant que nous sommes vivants.

dimanche 23 avril 2017

Rage d'Orianne Charpentier


Résumé :

RAGE... C'est le surnom que son amie lui a donné. C'est désormais ainsi qu'elle se nomme, pour oublier son nom d'avant, celui de son enfance, d'avant l'exil, la déchirure. Rage a eu affaire à la violence des hommes, de la guerre. Et la voilà réfugiée en France, seule, sans aucun repère. Telle une bête traquée, elle se méfie de tous. Une nuit, sa route croise celle d'un chien, apparemment dangereux, blessé, maltraité. Le sauver devient une nécessité...

Un récit tendu comme une nuit décisive où se joue l'essentiel. Une analyse psychologique délicate et juste, sous l'écriture ciselée d'Orianne Charpentier. Une histoire d'émotion contenue à lire d'une traite.

Mon avis :

Je tiens à remercier les éditions Gallimard Jeunesse pour l'envoi de ce tout petit roman au contenu si fort. J'avoue avoir eu un tout petit peu peur au début quand je l'ai sorti de l'enveloppe et que j'ai lu le résumé. Compte tenu du sujet, je craignais de lire un livre plombant tombant dans les clichés et le pathos et surtout, vu la finesse de l'ouvrage, je redoutais que l'auteure se contente de survoler le thème, de rester en surface…

Comme souvent avec les livres que je reçois, j'ai choisi de ne pas écouter mes préjugés et de me lancer dans cette lecture sans en attendre quoi que ce soit. J'ai très bien fait car j'ai été très agréablement surprise par ce roman qui pourtant ne paie pas de mine au premier abord.

Si l'on connait les grandes lignes de ce qu’a traversé Rage, l'auteure a fait le choix de ne pas revenir dessus en détail par la suite. L'intrigue se concentre donc essentiellement sur la vie de la jeune fille en France, sa quête d'intégration, sa difficulté à trouver sa place dans ce nouveau pays, dans cet environnement hostile. Et puis un soir Rage trouve un chien blessé, un animal perdu, dérouté, et ce chien devient sa priorité car elle s'identifie à lui, elle voit en cet être en détresse qui n’a rien demandé à personne son propre reflet.

Aidée par son amie et par un jeune homme rencontré lors de la soirée à laquelle elle était, la jeune fille va alors tout mettre en œuvre pour lui venir en aide et le protéger.

C'est une histoire touchante, c'est la quête d’identité d’une jeune réfugiée qui, en se cherchant elle-même, va chercher à venir au secours d'un autre être vivant et va lier avec cet animal un lien aussi profond que surprenant. En effet, si une jeune femme l'a prise sous son aile à son arrivée, Rage a du mal à se confier, à faire confiance aux autres, et cette aventure va l'aider à se libérer .

On ne connaîtra pas son prénom mais ce n'est qu'un détail et on l'oublie vite afin de se concentrer sur l'intrigue principale. Même le passé de Rage passe au second plan et l'on prend plaisir à en découvrir quelques bribes glanées de-ci de-là au gré du roman sans que cela prenne le pas sur l'aventure de Rage qui s'écrit au présent, aux côtés de ce chien et de ses acolytes le temps d'une soirée où tout devient possible.

C'est un livre relativement court mais il n'en est pas moins fort et touchant. On sent la dureté de ce qu'a vécu Rage dans les non-dits et dans sa manière d'être avec les autres, et c'est émouvant de voir sa carapace se fissurer peu à peu dès lors que ce chien apparaît dans sa vie, de la voir peu à peu se libérer du poids de ce qu'elle a vécu qui semblait jusque-là peser sur ses épaules.

dimanche 2 avril 2017

C’est le 1er, je balance tout ! #3


Lupiot du blog Allez vous faire lire a lancé un nouveau rendez-vous livresque dont j'aime beaucoup le principe et voilà en quoi il consiste : 

"Le principe ? Quatre trucs à balancer !
  • Le Top & Flop de ce que vous avez lu le mois-dernier.
  • Au moins 1 chronique d’ailleurs lue le mois dernier.
  • Au moins 1 lien que vous avez adoré le mois dernier (hors chronique littéraire).
  • Et enfin : ce que vous avez fait de mieux le mois dernier." 
Plutôt simple n'est-ce pas ?! Allez c'est parti :

1. Je balance : le Top & Flop de ce que j'ai lu le mois dernier

Commençons par le commencement : les livres que j'ai lus ce mois-ci.





Je crois qu'on peut dire que j'ai beaucoup lu en mars et je me suis aventurée dans de la romance, du young adult, mais aussi de la fantasy et du contemporain. Ce fut donc un mois très riche et je dois dire que ça me plaît beaucoup !!

Ce mois encore, je n'ai pas de gros flop à signaler, simplement un livre qui m'a moins emballée que les autres : Le maître de Kresley Cole. J'avais envie de tester la nouvelle collection romance de J'ai lu (Love addiction) et je suis contente de l'avoir fait mais je ne suis pas sûre de retenter l'expérience tout de suite car ce n'est pas vraiment le genre de romance que j'apprécie en temps normal ^^

Autre mini déception malgré un très bon moment de lecture : Seulement si tu en as envie... de Bruno Combes. Le résumé m'intriguait énormément sauf que je me suis rendue compte au fil de ma lecture que ce même résumé m'avait spoilé les 50 dernières pages... Mais cela ne m'a pas empêché de beaucoup apprécier ce livre !

Pour ce qui est des tops, j'en ai 2 à mentionner et il s'agit de 2 relectures (comme quoi mes goûts ne changent pas trop malgré les années qui passent) ! On a donc pour commencer Indécent de Colleen Hoover, une romance à la frontière entre le young adult et le new adult écrite par une auteure dont aucun des livres que j'ai pus lire jusqu'ici ne m'a déçue.

And last but not least : L'héritage des rois-passeurs de Manon Fargetton. Ce roman de fantasy rassemble tout ce qui me plaît avec un univers très développé, une mythologie riche et maîtrisée, et des petites touches qui ne sont pas sans rappeler les livres incroyables de Pierre Bottero et la magie qui entourait tous ses romans que j'aime d'amour. Après ce coup de cœur renouvelé, je me plongerai en avril dans Les illusions de Sav Loar et il me tarde déjà de retourner en Ombre !

2. Je balance : au moins 1 chronique d’ailleurs que j'ai lue le mois dernier

Ce mois-ci je me suis baladée sur un nouveau blog livresque mais aussi culturel : celui de ma binômette Aloïse. Elle a changé de plateforme et le rendu est vraiment sympa, je vous invite à aller y faire un tour pour découvrir ses Tribulations culturelles !

3. Je balance : au moins 1 lien que j'ai adoré le mois dernier (hors chronique littéraire)

Ce mois-ci je me suis penchée un peu plus attentivement sur le phénomène des bullet journals qu'on voit de plus en plus sur Instagram entre autres. Me baladant de compte en compte je me suis dit que ça pourrait être sympa de me lancer et d'en commencer un à mon tour. Affaire à suivre donc et en attendant voici quelques liens vers des comptes Instagram/Youtube que je trouve très inspirants : 
- Bulledop
- Malin Olivia 
- Focusign

4. Je balance : ce que j'ai fait de mieux le mois dernier

Difficile de faire du tri vu le mois surchargé que j'ai eu et qui est pour l'instant le meilleur de l'année !

Mais je crois que mon meilleur souvenir de ce mois qui vient de s'achever reste le salon du livre et tout ce qui s'est passé pendant ce week-end ultra chargé et juste parfait ! Entre l'inauguration le jeudi, les conférences le vendredi matin, un concert de jazz le soir, le salon samedi et dimanche, sans oublier l'incroyable concert de Lindsey Stirling le samedi soir, j'ai passé le week-end à courir mais je n'en regrette pas une seule seconde !!

        

En bref, le mois de mars a été dingue à tous les niveaux et je croise les doigts pour qu'avril soit tout aussi génial :)

mardi 14 mars 2017

Flora Banks d'Emily Barr


Résumé :

Le livre que vous n'oublierez jamais.
DIX
L’âge que j’avais quand mon cerveau s’est détraqué.

HUIT
Années de validité de mon passeport.

SIX
Le nombre de personnes qui me cherchent au Spitzberg, dans l’Arctique.

QUATRE
L’âge auquel j’ai rencontré ma meilleure amie.
Je ne dois plus jamais l’appeler, ni lui envoyer de SMS.

DEUX
Deux cailloux noirs. L’un m’appartient, l’autre est à Drake.
Je le rejoindrai, où qu’il soit.

UN
Un souvenir. C’est tout ce qu’il me reste.

Mon avis :

L'histoire commence lors d'une fête à laquelle Flora assiste. Elle a 17 ans, elle vit à Penzance et cette fête a été organisée pour le petit ami de Paige, la meilleure amie de Flora, qui part étudier dans l'Arctique. Jusque-là tout semble normal et pourtant Flora est tout sauf une fille comme les autres : depuis l’âge de 10 ans, elle souffre d’amnésie antérograde ce qui lui fait perdre la mémoire toutes les 2 heures environ. Elle n’a donc aucun souvenir fixe depuis ses 10 ans et se « souvient » des choses à l’aide d’un certain nombre de subterfuges qu’elle a mis au point : écrire sur ses bras, sur des post-it, sur un carnet… bref, écrire les choses pour pouvoir se les remémorer par la suite.

Pourtant, lors de cette fête, un événement va venir chambouler sa vie et tout remettre en question : Flora se souvient ! Elle a un souvenir qui persiste malgré le temps qui passe et reste gravé dans sa mémoire. Ça la travaille, ça change tout, et surtout ça lui donne de l’espoir. Et c’est armée de cet unique souvenir qu’elle va se lancer à corps perdu dans une folle aventure, elle qui a toujours vécu dans un cocon surprotégé, persuadée que son avenir en dépend.

Pendant presque 400 pages, nous suivons donc Flora dans son quotidien si particulier. On assiste à ses pertes de mémoire régulières, à sa démarche de reconstitution qui survient toujours après, processus de réappropriation de son propre passé qui prend un peu au dépourvu le lecteur au début tant c’est un élément d’intrigue inhabituel. Puis on s'y habitue peu à peu et cela devient presque normal, cela fait partie intégrante du quotidien de Flora et survient de manière régulière au fil de ses pérégrinations.

C’est un roman dépaysant et Flora est un personnage très attachant, ce qui fait que le lecteur se laisse vite embarquer à ses côtés dans cette incroyable aventure. Les pages se tournent à une vitesse folle et ce page turner à l’intrigue assez unique a su me captiver du début à la fin pour mon plus grand plaisir de lectrice !

Merci à ma binômette qui a eu un coup de cœur pour ce roman et m’a poussée à le lire, je ne suis pas sûre que je l’aurais lu sans ça ce qui aurait été bien dommage. Une chose est sûre : je n'oublierai pas Flora.

Et voici la bande annonce du livre :


A lire si :
- Vous avez envie d'un roman young adult dépaysant
- Vous avez envie de lire l'histoire d'une héroïne forte et indépendante

Passez votre chemin si :
- Les romans d'aventure ne sont pas votre tasse de thé

jeudi 9 mars 2017

☼ Je suis ton soleil de Marie Pavlenko ☼


Résumé :

Déborah démarre son année de terminale sans une paire de chaussures, rapport à Isidore le chien-clochard qui s’acharne à les dévorer. Mais ce n’est pas le pire, non. Le pire, est-ce sa mère qui se met à découper frénétiquement des magazines ou son père au bras d’une inconnue aux longs cheveux bouclés ? Le bac est en ligne de mire, et il va falloir de l’aide, des amis, du courage et beaucoup d’humour à Déborah pour percer les nuages, comme un soleil.

Mon avis :

Je tiens à remercier les éditions Flammarion jeunesse pour ce partenariat et pour l'invitation à la soirée de lancement de ce livre, sans cela je ne suis pas sûre que je l'aurais lu et je serais passée à côté d'une véritable petite pépite ! D'ailleurs, pour ceux que ça intéresse, vous trouverez quelques photos du lancement à la fin de l'article :)

Quand j'ai reçu le communiqué de presse présentant le résumé du livre, j'ai eu un petit doute car je n'étais pas sûre qu'il allait me plaire. Je m'explique : j'avais peur qu'il s'agisse d'une énième histoire de lycéenne mal dans sa peau au schéma un peu classique... J'ai pourtant voulu tenter l'expérience et je n'ai clairement pas été déçue de l'avoir fait ! Dès les premières pages, Déborah nous entraîne à ses côtés dans son quotidien et on en redemande à peine le livre fermé pour aller manger ou dormir.

Déborah est une jeune fille de 17 ans à laquelle n'importe quel lecteur peut s'identifier. Elle n'est pas incroyablement brillante, elle n'est pas hors norme, et ça fait du bien ! Parce que bon, qu'on se l'avoue, les héroïnes bad ass et hors du commun c'est bien sympa, mais ça n'existe pas dans la vraie vie. Alors que Déborah, c'est typiquement le genre de jeune fille qu'on a pu croiser dans les couloirs du lycée ou qu'on a été. Déborah c'est un peu moi pour beaucoup de raisons et voici la principale : j'ai vécu ce qu'elle vit avec ses parents l'année de mon bac moi aussi (en un peu plus soft mais quand même) donc forcément je me suis très vite sentie proche d'elle. Par contre je n'ai pas son sens de l'humour, chose que je regrette beaucoup ^^

Débo est un vrai soleil, le genre de personnage qui illumine la journée d'un lecteur avec son incroyable sens de l'humour et de la répartie, son chien obèse et tellement attachant, ses amis qu'on aimerait avoir à nos côtés également... bref, Débo, cette jeune fille dont la vie se retrouve complètement chamboulée du jour au lendemain, est la clé d'un roman passionnant, elle est l'astre autour duquel toute l'intrigue gravite et grâce auquel tout fonctionne aussi bien et sonne aussi juste.

Des thèmes nombreux et variés sont abordés au fil des pages, et notamment le divorce, le premier amour, la dépression et le harcèlement pour ne citer que ceux-là. Ce ne sont pas juste des thèmes abordés au hasard, ils font tous partie intégrante du livre, ils servent à la construction de l’intrigue et sont à chaque fois suffisamment approfondis, que ce soient des thèmes fil rouge ou plutôt des thèmes ponctuels mais tout aussi importants et bien développés. De plus, ce sont des choses que l’on a tous connu de près ou de loin quand on était adolescent et qui sont traitées avec du recul sans tomber dans le pathos, juste traitées de la manière adéquate.

Dans ce roman on découvre des personnages attachants et intéressants et également des personnages secondaires très développés ce qui donne de la profondeur au roman et apporte d’autant plus de crédibilité et de relief à l’intrigue tout en permettant au lecteur de s’attacher à eux.

L’humour est omniprésent dans ce roman et particulièrement bien dosé, je ne compte pas le nombre de fois où j’ai éclaté de rire en tournant les pages de ce roman que ce soit chez moi ou dans le métro (ce qui fait que les gens me regardaient bizarrement mais honnêtement j’étais trop prise dans ma lecture pour m’en soucier !). Des références excellentes viennent compléter la liste des nombreux points qui font l'originalité de ce livre, je pense notamment à celle à Harry Potter qui m’a fait hurler de rire tant elle était bien placée. Juste parfait !

Ce roman se construit donc sur une intrigue assez simple en apparence mais qui fonctionne plus que bien et rend ce roman addictif : on a du mal à le lâcher parce que ça fait du bien de lire un livre pareil et on ne veut pas quitter Débo et les autres. Je plaide coupable, je me suis laissée tellement embarquer le dernier soir que j’ai refermé le livre vers 3h30 en me disant que je quittais des amis. J’étais un peu triste mais c’était parfait.

Ce roman est un feel good book par excellence, c’est simple et c’est ça qui plaît ! A mettre d’urgence entre toutes les mains !!

A lire si :
- Vous avez envie d'une bonne dose de bonheur en boîte
- Vous aimez les romans contemporains
- Vous aimez les chiens obèses (Isidore mon amour !), les coquillettes et le soleil

Passez votre chemin si :
- Si rien du tout, lisez ce livre, un point c'est tout !! A moins de détester les romans YA (là c'est une autre histoire), je ne vois pas de raison de ne pas aimer ce livre et croyez-moi vous ne le regretterez pas !

Et comme promis, voici quelques photos de la soirée de lancement :



mercredi 1 mars 2017

C’est le 1er, je balance tout ! #2


Lupiot du blog Allez vous faire lire a lancé un nouveau rendez-vous livresque dont j'aime beaucoup le principe et voilà en quoi il consiste : 

"Le principe ? Quatre trucs à balancer !
  • Le Top & Flop de ce que vous avez lu le mois-dernier.
  • Au moins 1 chronique d’ailleurs lue le mois dernier.
  • Au moins 1 lien que vous avez adoré le mois dernier (hors chronique littéraire).
  • Et enfin : ce que vous avez fait de mieux le mois dernier." 
Plutôt simple n'est-ce pas ?! Allez c'est parti :

1. Je balance : le Top & Flop de ce que j'ai lu le mois dernier

Commençons par le commencement : les livres que j'ai lus ce mois-ci.


Globalement toutes ces lectures m’ont beaucoup plu donc pas de flops à signaler ce mois-ci.

Par contre niveau top, je me dois de balancer mon énorme coup de cœur de février, j’ai nommé Je suis ton soleil ! Il s’agit du dernier roman de Marie Pavlenko qui sort chez Flammarion Jeunesse le 8 mars. Je mettrai en ligne ma chronique en fin de semaine donc je ne vais pas rentrer dans les détails ici mais, pour faire court, ce livre est une petite pépite qui pétille, fait rire et donne la pêche et que je vous recommande x1000 !

2. Je balance : au moins 1 chronique d’ailleurs que j'ai lue le mois dernier

Oopsie, comme en janvier je ne suis pas beaucoup allée sur d'autres blogs et je n'ai donc pas de chronique à vous balancer ici...

3. Je balance : au moins 1 lien que j'ai adoré le mois dernier (hors chronique littéraire)

Au milieu du mois ma binômette m'a parlé de box livresques puisqu'elle venait d'en commander une (la Kube). Faible que je suis, ça m'a donné très envie de me renseigner à mon tour pour éventuellement en commander une.



Parmi les box françaises, celle qui me tente le plus est la box Mille et un livres qui propose 2 formules différentes et qui a l'air vraiment sympa !


Et dans les box anglophones il y en a 3 qui me font de l’œil :


Fairyloot box : le packaging, le choix du livre chaque mois, les goodies... tout me plait énormément dans cette box et les reviews que j'ai vues et lues dessus n'ont fait que me convaincre encore plus que j'avais très envie de craquer ! Je verrai si je me laisse tenter dans les mois à venir en fonction des thèmes proposés.


Owlcrate box : tout comme la Fairy loot l'ensemble de la box me fait envie et l'éventuel craquage dépendra des thèmes à venir.


Book boyfriend box : rien que le nom me vend du rêve et le contenu a l'air tout aussi sympa !

Seul problème : le budget n'est clairement pas le même !! Pour la box française on tourne autour de 30€ fdp compris pour la formule grand format alors que pour les autres box on tourne plutôt autour de 50€... Quoi qu'il en soit, je vous tiendrai au courant si je craque pour l'une d'entre elles ;)




4. Je balance : ce que j'ai fait de mieux le mois dernier

J'ai recommencé à poster des photos livresques sur Instagram et je m'amuse bien à essayer de faire des mises en scène qui me plaisent et je l'espère plaisent aussi aux autres ! Voilà celles que j'ai postées pour rester dans l'ambiance St Valentin de ce mois de février :)


Et j'ai assisté à la soirée de lancement de Je suis ton soleil, le dernier roman de Marie Pavlenko qui sort le 8 mars prochain, et c'était génial !! En attendant ma chronique coup de coeur sur ce livre, voici quelques photos de cette belle soirée :

 


Encore un mois bien rempli et mars s'annonce plutôt bien aussi puisque j'ai déjà pas mal de choses prévue et notamment le salon Livre Paris à la fin du mois !

dimanche 5 février 2017

✵ Caraval de Stephanie Garber ✵




Résumé :

Depuis qu'elle a dix ans, Scarlett envoie des lettres au maître de Caraval, Légende, pour qu'il vienne donner son extraordinaire spectacle sur son île. Alors qu'elle a dix-sept ans et qu'elle est sur le point de se marier avec un inconnu, le maître de Caraval lui répond enfin. Il l'invite, elle et sa sœur Donatella, à venir sur l'île des Songes pour voir le spectacle… Mais leur père, un homme tyrannique, refuse qu'elles s'y rendent.

Aidées par Julian, un marin, les deux sœurs s'échappent. Mais quand le bateau accoste sur l'île des Songes, Donatella a disparu, enlevée par Légende. Scarlett découvre que cette année le spectacle prend la forme d'un jeu dont le but est de retrouver sa soeur. Le gagnant verra son souhait le plus cher exaucé. Prête à tout pour sauver sa sœur, Scarlett accepte de participer, aidée par Julian. La jeune fille découvre alors un monde troublant, empreint de magie. Scarlett a beau savoir que tout ce qui se passe à Caraval n'est qu'un jeu, elle se retrouve bientôt empêtrée dans un univers à cheval entre rêve et réalité.

Finalement, dans ce monde, Scarlett n'est sûre que d'une chose : si elle ne retrouve pas sa sœur avant que les cinq nuits du jeu soient écoulées, celle-ci disparaîtra pour toujours…

Mon avis :

On entend énormément parler de ce livre ces derniers jours et pour cause, il est sorti fin janvier aux Etats-Unis et en Angleterre et il sort le 8 février en France. Avec son synopsis intrigant et sa couverture graphique, mystérieuse et très belle, impossible de passer à côté de ce roman young adult très prometteur !

J'ai eu la chance de pouvoir lire ce livre au cours de mon stage chez Bayard et il s'agit de mon gros coup de cœur parmi les 3 livres du programme janvier-mars que j'ai lu. En même temps il avait tout pour me plaire : un univers onirique, magique, mais en même temps perturbant et plutôt effrayant, une intrigue originale et très bien construite, des personnages attachants mais qui restent mystérieux... Bref, cette lecture a été un plaisir pour l'amatrice de YA et de fantasy que je suis et je suis impatiente que vous puissiez le découvrir à votre tour !!

Au fil des pages, à mesure que l'intrigue progresse et que les personnages évoluent dans le jeu, le lecteur réalise à quel point la frontière entre rêve et réalité est poreuse, ce qui rend d'autant plus perturbante l'intrigue car on ne sait pas ce qui se passe dans le jeu et ce qui n'en fait pas partie. Une aura de mystère qui plane tout autour de cette étrange île des Songes où tout semble merveilleux au premier abord mais où tout n'est finalement qu'illusion comme on peut le lire à juste titre sur la couverture du livre. 

Après en avoir discuté avec une de mes collègues qui a également lu ce livre, nous en sommes toutes les deux arrivés à la conclusion qu'on retrouve dans ce livre un univers à la Alice au pays des merveilles version Tim Burton. Je m'explique : tout est magique et luxuriant sur cette île, tout rend curieux, intrigue, donne envie de se perdre là et d'y rester pour profiter de cet étrange lieu enchanteur. Cependant, tout cela est trompeur, personne n'est celui qu'il prétend être, les décors magnifiques cachent des secrets bien plus sombres et même les plus innocentes actions débouchent finalement sur des conséquences dramatiques.

En se laissant prendre au jeu à son tour, le lecteur se retrouve tout aussi perdu que Scarlett, il ne parvient plus à distinguer le vrai du faux, le réel de l'imaginaire, ce qui nous amène à des rebondissements et à un final des plus surprenants. Certes, le lecteur se doute d'un certain nombre de choses, mais l'auteure réussit le tour de force de l'amener à croire ce qu'elle veut qu'il croit pour ensuite le détromper et finalement le conduire jusqu'à ce final où tout ou presque est révélé et expliqué pour le plus grand plaisir du lecteur.  

Ce que j'aime beaucoup avec ce livre c'est qu'il s'agit du premier tome d'une saga mais qu'il peut très bien se lire comme un one shot. En effet, pour une fois l'auteure n'a pas fait le choix de terminer son roman sur un suspense insoutenable et pour ceux qui en ont assez des séries où il faut attendre la suite, ce tome peut sans problème se suffire à lui-même car la majorité des réponses que l'on attendait nous sont données. Ayant vraiment aimé me plonger dans cet univers, je pense que je lirai tout de même la suite pour savoir où l'auteure va emmener ses personnages après cela !

A lire si :
- vous aimez les univers oniriques et foisonnants
- vous aimez les énigmes et les livres qui mènent en bateau le lecteur

Passez votre chemin si :
- vous n'aimez pas la fantasy
- vous n'aimez pas les romans YA

Et pour le plaisir des yeux voilà la magnifique édition UK avec ses 4 couvertures secrètes à tomber :


mercredi 1 février 2017

C’est le 1er, je balance tout ! #1


Julia, alias Lupiot du blog Allez vous faire lire, a lancé un nouveau rendez-vous livresque dont j'aime beaucoup le principe et m'a taguée pour que j'y participe aussi :)

Voilà ses explications en ce qui concerne ce rendez-vous : 

"Le principe ? Quatre trucs à balancer !
  • Le Top & Flop de ce que vous avez lu le mois-dernier.
  • Au moins 1 chronique d’ailleurs lue le mois dernier.
  • Au moins 1 lien que vous avez adoré le mois dernier (hors chronique littéraire).
  • Et enfin : ce que vous avez fait de mieux le mois dernier." 
Plutôt simple n'est-ce pas ?! Et comme j'avais envie de changer de format pour mon bilan mensuel ça tombe à point nommé, d'autant plus qu'elle m'a taguée pour que je me prête à l'exercice ! Allez c'est parti :

1. Je balance : le Top & Flop de ce que j'ai lu le mois dernier

Pour ce qui est des tops, j'en ai 2 qui me viennent directement à l'esprit :
- un coup de cœur pour Golden valley, un roman pas bien épais mais dans lequel il se passe plein de choses et qui m'a très agréablement surprise. Premier coup de cœur de l'année : check !
- un presque coup de cœur pour l'excellent Sauveur & fils. J'ai hâte de pouvoir me plonger dans la saison 2 pour découvrir la suite des aventures du docteur Sauveur.


Et du côté des flops, rien à signaler ce mois-ci, comme je n'ai pas beaucoup lu (4 livres) je n'ai pas de flop à mentionner et c'est très bien comme ça.

2. Je balance : au moins 1 chronique d’ailleurs que j'ai lue le mois dernier

Je plaide coupable, je ne suis pas beaucoup allée sur d'autres blogs ce mois-ci... Je n'ai donc pas de chronique d'ailleurs à partager pour le mois de janvier mais je ferai en sorte de me rattraper le mois prochain, c'est promis !

3. Je balance : au moins 1 lien que j'ai adoré le mois dernier (hors chronique littéraire)

J'aime bien les tops littéraires, je trouve toujours tout plein de nouvelles idées de livres à lire (comme si je n'en avais pas déjà assez, bande de viles tentateurs !). Un des liens que j'ai adoré le mois dernier est donc un lien provenant du blog de la créatrice de ce rendez-vous littéraire, j'ai nommé Julia du blog Allez vous faire lire ! Pour découvrir son top des livres qu'elle a lus en 2016, cliquez ici.

Attention, votre wishlist risque de s'allonger suite à la lecture de cet article, vous ne pourrez pas dire que vous n'étiez pas prévenus !

Et j'ai un deuxième lien à vous présenter, toujours en lien avec la littérature mais un peu différent. Il y a quelques jours je suis tombée par hasard sur un article présentant un événement qui a eu lieu à Toronto : pendant toute une nuit les grands axes de la ville ont été bloqués à la circulation et entièrement recouverts de livres (10 000 au total !!) que les passants ont ensuite été invités à récupérer. Le rêve ! Pour voir ce que ça a donné vous pouvez cliquer ici.

4. Je balance : ce que j'ai fait de mieux le mois dernier


Pour cette rubrique pas besoin de réfléchir bien longtemps ! En janvier j'ai commencé un nouveau stage dans le service marketing des éditions J'ai lu et c'est de loin ce qui m'est arrivé de mieux ce mois-ci. Après avoir passé 6 mois incroyables en stage chez Bayard, j'appréhendais un peu de commencer ce nouveau stage parce qu'on ne sait jamais trop sur quoi on va tomber. Heureusement tout se passe très bien pour le moment, les missions sont intéressantes et complètement différentes de ce que j'avais fait jusque-là (c'est ce que je voulais) et en plus mes collègues sont super sympas donc que demande le peuple ?!

Et en bonus, voilà ma réaction quand j'ai eu la réponse à ma candidature en master hier soir :


A moi la dernière année de master en alternance dans le cursus que je voulais absolument faire !!! 

Bref, mis à part une saleté de grippe intempestive, vous aurez donc compris que mon mois de janvier a été bien rempli et que l'année 2017 a très bien commencé ! Croisons les doigts pour que ça continue comme ça :D

lundi 30 janvier 2017

❤️ Songe à la douceur de Clémentine Beauvais ❤️




Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, et il en a 17. C'est l'été, et il n'a rien d'autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant, alors qu'elle est timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse de lui, et réciproquement.



Ce livre dit tout, ce livre c'est la relation amoureuse expliquée en long en large et en travers mais c'est tellement plus subtil que ça en même temps. Ce livre c'est une évidence, c'est un hymne à l'amour, aux plaisirs, à la douceur, à la vie tout simplement

Dès sa sortie j'en ai énormément entendu parlé. Les chroniques de blogueurs étaient dithyrambiques, je le voyais partout dans les librairies et magasins culturels, mis en avant en tête de gondole ou sur les tables de présentation, toujours conseillé par tel ou tel libraire, et je dois avouer que j'étais très tentée. J'avais en plus lu le livre précédent de Clémentine Beauvais (Les petites reines) que j'avais dévoré et adoré donc je ne sais pas vraiment pourquoi je n'ai pas acheté celui-là au moment de sa parution...

Toujours est-il que la période de Noël est arrivée, que l'émission jeunesse de la Grande librairie a été diffusée, que ma mère l'a regardée, tout comme moi, que ce livre l'a beaucoup intriguée, comme je l'étais déjà, et qu'elle a décidé de me l'offrir avant que je ne parte passer les fêtes à l'autre bout du monde. Je ne peux que l'en remercier du fond du cœur encore une fois (merci maman si tu passes par là !! 😍) car sans cela je n'aurais pas pu finir mon année livresque sur une note aussi belle et parfaite et j'aurais sûrement attendu encore longtemps avant de me plonger entre les pages de ce petit chef d'oeuvre. Parce que oui, ce livre est un chef d'oeuvre à mes yeux, une petite pépite à l'état brut qui mérite amplement tous les éloges que l'on a pu lire à son sujet et que j'ai dévoré en quelques heures tant j'étais happée par ma lecture !

Ce livre, cette pépite, est un ovni, un extra-terrestre sous forme de petit bonbon acidulée qui fond tout doucement et vous laisse ce doux parfum en bouche longtemps après l'avoir terminé. C'est un roman qui se lit en un rien, qui se dévore, qui coule tout seul, et qui fait du bien tout simplement, qui nous réchauffe le cœur et nous donne envie de (re)tomber amoureux. C'est un vrai doudou, peut-être même le meilleur des doudous, qui vaut la peine d'être lu, prêté, conseillé à la Terre entière. Ce livre n'est pas juste un roman pour la jeunesse, pour les ados ou les jeunes adultes. Tout le monde a besoin d'un peu de bonheur, d'un peu de douceur dans sa vie, de lire l'histoire de ces deux personnages qui tombent amoureux, pour (re)découvrir la beauté des sentiments naissants, l'exaltation de ce moment, la pureté de ces émotions qui nous prennent aux tripes et nous font nous sentir bien, nous sentir entier.



Alors, dit comme ça, ça peut paraître too much, et c'est ce que je pensais aussi avant de lire après avoir lu quelques chroniques de blogueurs. Pourtant détrompez-vous, même en sachant tout ça vous êtes encore loin de la vérité. Ce livre est une pure merveille de douceur saupoudrée de bonheur entre chaque page et recouverte de marshmallows. Alors prenez un bon plaid, un chocolat chaud (ou n'importe quelle autre boisson chaude), votre pyjama en pilou-pilou préféré et blottissez-vous confortablement car vous n'allez pas bouger de là pendant les 2-3h à suivant le début de votre lecture. Et n'oubliez pas les mouchoirs, très important les mouchoirs !


Je vous souhaite une bonne et douce lecture :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...